Connexion

Les garanties

Les garanties lors de l’achat d’un véhicule neuf sont bien connus ! Mais l’acheteur de voiture d’occasion a également des garanties sur son véhicule. Un véhicule d’occasion acheté en concession, possède des garanties certes moins avantageuses que celles pour un véhicule neuf, mais il est garanti sur les problèmes mécaniques et sur les problèmes présents lors de l’achat.

La garantie occasion

La garantie occasion est la plus connue et elle existe depuis un moment. Petit changement à noter, depuis janvier 2022, la garantie occasion est passé de 6 mois à 2 ans. 

C’est-à-dire que l’acheteur qui veut acheter une voiture va être garanti pendant les 2 ans suivant son achat. La première année, l’acheteur n’aura aucune preuve à apporter lors d’un problème survenu sur le véhicule. C’est même le vendeur qui doit trouver des justifications comme quoi le problème n’était pas présent lors de la vente. Et cela pendant toute la première année suivant la vente.

Néanmoins, pour la deuxième année, c’est l’acheteur qui doit prouver que le problème était bien présent lors de la vente. Cela peut être compliqué car l’usure du véhicule en 2 ans peut changer et donc pour avoir des preuves c’est parfois compliqué à trouver des preuves sur le début du problème.

La garantie légale de conformité

Moins connue que la garantie occasion, la garantie légale de conformité permet à l’acheteur d’être couvert en cas de problème mécanique sur le véhicule. Cela dans le seul cas, qu’il s’agit d’un problème de non-conformité lors de l’achat du véhicule. L’acheteur aura 30 jours pour trouver une solution, puis la garantie légale de conformité sera automatiquement relancée pendant 6 mois. 

Si le problème s’avère être un problème mécanique avant l’achat, le vendeur aura donc deux choix possibles :

  • Soit faire les réparations à ces frais 
  • Soit il change le véhicule en proposant à l’acheteur un véhicule qui ressemble à celui qu’il devait acheter.

Et après les réparations que se passe-t-il ?

Les particuliers sont toujours protégés après les réparations exercées sur la voiture. Si le problème persiste malgré les réparations faites par le vendeur, celui-ci peut demander une réduction sur le prix du bien soit le remboursement. De plus, les vendeurs qui ne jouent pas le jeu lors des réparations peuvent avoir des sanctions tel qu’une amende pouvant aller jusqu’à 300 000€ ou à hauteur de 10% de son chiffre d’affaires moyen annuel.

Attention la vente entre particuliers n’est pas concernée par ces garanties. Si l’acheteur souhaite avoir une garantie, il devra acheter une garantie facultative qui a des garanties souvent plus limitées que celles avec un particulier.

Et pour la vente à marchands comment cela se passe ?

La vente à marchands ne rencontre pas ces problèmes-là, car il s’agit de professionnels. 

Si vous souhaitez vendre vos véhicules avec moins de contraintes, vous savez comment faire.

Venez chez EMA !

Pour s’inscrire sur notre plateforme cliquez sur le lien suivant :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *